Return to site

Jour 29 : Journal de bord d'une DRH en confinement

· DRH en confinement

Côté boulot…

Après un week-end de trois jours, j’ai entamé la semaine sur les chapeaux de roues avec deux nouvelles intégrations à distance. Comme pour les précédents collaborateurs arrivés le 31 mars, notre équipe technique leur avait installé en amont un bureau à distance. L’avantage de cette techno : pas besoin d’un PC physique et les collaborateurs peuvent directement s’y connecter. Avant leur intégration, leur session est activée, leurs services et leurs droits également. Cela fait notre fierté car régulièrement, dans le rapport d’étonnement, les nouveaux collaborateurs sont reconnaissants de cette organisation. Ils nous racontent que lors d’expériences précédentes, y compris de plus grandes sociétés que nous, ils ont dû parfois attendre plusieurs semaines pour avoir un PC et une session opérationnels. Pour un onboarding réussi, cette partie accès et matériel ne semble pas toujours les points essentiels pour les entreprises et pourtant, c’est une des attentions particulièrement appréciées par le collaborateur.

J’ai passé une partie de la matinée avec eux en visio à leur montrer notre Intranet, leur parler de nous, du parcours d’intégration qu’ils vont suivre sur les semaines à venir. J’adore faire la connaissance de ces nouveaux collaborateurs dont je ne connais que le CV. En effet, le process de recrutement est réalisé par Pierre-Jean, notre talent recruiter en collaboration avec le manager de l’équipe. En temps normal, en présence d’un Responsable Parcours Professionnel et Bien-Être au Travail, je n’interviens pas dans cette phase d’intégration mais comme actuellement, ce poste est vacant, c’est moi qui les accueille et j’avoue que je suis ravie. Encore un très bon moment ce matin à découvrir ces deux jeunes hommes qui intègrent notre équipe de techniciens systèmes et réseaux. Des profils motivés et ouverts avec lesquels on a parlé de méditation, de développement personnel et l’un d’entre eux nous a présenté son chien devant la caméra. Je leur ai fait leur portrait chinois, comme pour tous les nouveaux et ils paraîtront dans notre newsletter du mois 😊. Puis, on a discuté de reconversion. L’un d’entre eux est un ancien militaire qui a servi en Afghanistan. Nous avons discuté de ce parcours atypique. J’aime découvrir la singularité des collaborateurs. Nous avons de nombreuses reconversions réussies chez Xelya et c’est une source de fierté de donner leur chance à des candidats qui ont envie de changer de métier. Chaque jour est une nouvelle chance pour les gens motivés qui se donnent les moyens d’atteindre leurs objectifs. J’ai aussi discuté avec eux de LinkedIn, de la manière de développer leur marque personnelle et leur réseau. En rayonnant, chaque collaborateur fait aussi rayonner son entreprise.

 

 

Côté perso…

Ce midi, mon chéri nous a préparé une de ses spécialités culinaires, une recette d’échine de porc avec des pommes de terre, le tout cuit à la vapeur dans la cocotte-minute. Avec un peu de moutarde à l’ancienne, un délice.

broken image

Il y a quelques jours, j’avais vu passer une vidéo pour réaliser un masque en tissu. Ma fille Victoria s’est lancée aujourd’hui dans un atelier créatif et a réalisé un masque de fortune avant de laisser sortir mon chéri aller chercher du pain. Bandana, épingles à nourrice, élastiques à passer derrière les oreilles… Je ne sais pas si ce masque pourra arrêter le virus ; en revanche, pour faire peur à la boulangère, c’est assez efficace ! 😂

broken image

Je vous dis à demain. D’ici-là prenez soin de vous 😷 ❤

Sarah