返回網站

Journal de bord d'une DRH en confinement

· DRH en confinement

Hier, c’était officiellement le jour 1. Le premier jour du reste de ma vie ? Situation inédite et historique, je me suis dit pourquoi ne pas en profiter pour apprendre à connaître un peu mieux les personnes de mon réseau LinkedIn. Je fais le premier pas en partageant mon quotidien de DRH, de mère et de femme en espérant que vous ayez envie de partager le vôtre 🌈 Et si la distanciation sociale nous rapprochait ! Je me suis installée pour travailler « comme au bureau ». Je fais toujours un peu de résistance sur le "bureau propre" (la photo parle d'elle-même 😉) mais je suis bien installée. L’avantage de travailler dans une société comme la mienne, c’est qu’au niveau des outils et des technos, on est plutôt très bien équipés (et nos clients aussi du coup 💪 !). J’ai hésité, comme d’autres de nos collaborateurs, à partir moi aussi me retrancher dans un pied à terre à la montagne. Après un conseil de famille animé 💥, la décision a été prise de rester chez nous. Nous avons la chance d’avoir ici chacun un espace de travail et pour la paix familiale, cela nous a paru plus raisonnable surtout si le confinement devait durer plusieurs mois. Ce qui est important chez nous, si on ne veut pas que l'ambiance dégénère, c'est de ne pas manquer de nourriture. So far, so good, le rôti de porc farci aux pruneaux et ses pommes de terre fondantes ont levé les inquiétudes. On ne va pas se laisser abattre !

Le côté positif que la plupart d'entre nous auront probablement apprécié, c’est le gain de temps sur les transports. J’ai été tentée de gagner encore un peu de temps en travaillant en pyjama 😂 mais nous avons proposé en interne de passer tous nos appels avec la visio ! Cela dit, modulo la tenue correcte exigée et le coup de peigne de rigueur, je trouve que c’est vraiment bien. J’ai passé ma journée au téléphone en réunion et voir mes interlocuteurs m'a donné un peu le sentiment de travailler presque "comme d’habitude", de conserver un lien. Beaucoup de choses passent par le regard et le langage non verbal...

Ce qui m’a frappé dans ma première journée, c’est le message de S. avec qui j’avais un rdv professionnel. Elle m’a écrit Atteinte par le Covid 19. Je vous recontacte dès ma reprise. Douche froide. Je ne connaissais encore personne d’atteint. Elle parle de "reprise", une fenêtre sur l’avenir 🎉. S, si vous me lisez, je vous envoie toutes mes bonnes ondes, prenez soin de vous.

Réunion d’équipe RH, le mardi comme d’habitude. J’étais contente de retrouver mon équipe et de les voir souriants. Bien sûr des questions sur le statut du recrutement. Que fait-on ? Nous avons plusieurs postes ouverts. Est-ce qu’on continue de recruter ? Comment on va gérer l’intégration de nos deux nouveaux arrivants du 31 mars ? Pierre-Jean est passé aux entretiens en visio. Les candidats n’ont pas toujours les outils, on s’adapte avec eux. Avant, on aurait hésité. Cela va bientôt devenir une évidence pour tout le monde.

C’est la même chose pour le télétravail. Les entreprises réfractaires à ce mode de travail vont devoir s’adapter, certaines dans la douleur car non préparées. Chez nous, ce n’est pas un sujet. L’accord sur le télétravail a été signé il y a 4 ans et plus de 30% de nos collaborateurs travaillent en permanence aux quatre coins de la France ; pour quelques-uns au Japon 🎎 et en Australie🦘. Je suis consciente de la chance que j’ai en tant que DRH de ne pas avoir à gérer, dans ces circonstances, cette partie de l’organisation du travail que nous avons anticipée sans savoir à quel point cela allait devenir vital pour les entreprises.

De nouvelles manières de travailler s’imposent à nous tous. Nous allons devoir être créatifs et réinventer en partie nos métiers, d’autant que je ne pense pas qu’un retour en arrière soit possible. Mais si c’était pour le mieux ? Et si on ouvrait nos Chakras pour essayer de tirer le meilleur de cette situation inédite ?

A demain ! D'ici-là, si vous avez envie, racontez-moi votre propre quotidien et surtout, prenez soin de vous ! 😷❤