· DRH en confinement

Jour 34 : Journal de bord d'une DRH en confinement

Côté boulot…

Comme hier, pédale douce… En ce dimanche, j’ai quand même un peu réfléchi à mon intervention à notre soirée trimestrielle de mardi. En effet, nous avons choisi de maintenir ce rituel malgré la distance, malgré le confinement. Il me paraît important pour tous les collaborateurs de savoir qu’il y a bien « un pilote dans l’avion », dans quelle direction il va et comment l’appareil compte se poser malgré les turbulences…

Côté perso…

5e jour de mon challenge des 1000 marches montées dans les escaliers de mon immeuble ✅ Toujours essoufflée quand j’arrive au bout… 😜 Mon chéri me dit qu’un jour, ce sera une promenade pour moi. Il n’a pas su me dire quand ! 😂

A midi, j’ai préparé des travers de porc à la sauce BBQ. Une franche réussite selon l'avis de ma tribu ! En cette période de confinement, c’est sympa d’essayer de nouvelles recettes et bousculer un peu nos habitudes. Si vous avez envie d’essayer, je vous la partage 😊

Recette tirée du livre Simplissime

Et... Abracadabra !

Mon fils reprend les cours demain, pour son plus grand plaisir, comme vous pouvez l’imaginer 😂. Je suis agréablement surprise de voir qu’il ne souffre pas vraiment du confinement. Il est une bonne partie de la journée au téléphone avec ses copains. Il joue à la console, mais pas tant que ça finalement. Il regarde des séries sur Netflix. Il lit, un peu. Il a décidé de s’attaquer à Harry Potter tome 1 en anglais. Il sait qu’il doit progresser en anglais. Son grand projet, c’est d’aller vivre à Montréal depuis de nombreuses années déjà. Son idée était d’ouvrir son propre restaurant là-bas. Cette dernière année, la cuisine a un peu été relayée au second plan car depuis que nous sommes allés à Montréal il y a deux ans et que nous avons visité l’université McGill, il s’est mis en tête d’intégrer cette école. Mais il y des prérequis et notamment celui de la langue « À McGill, la langue d’enseignement est l’anglais. Vous devez démontrer que vos compétences en anglais satisfont les exigences d’admission à l’Université McGill, peu importe votre citoyenneté ou votre pays d’origine. ». Sans compter qu’il faut une moyenne générale de 16/20 avec un minimum de 14/20 en mathématiques et sciences sur les bulletins de 1ère et du premier trimestre de terminal. Aujourd’hui, il est quand même en dessous mais je serais ravie que ce projet soit une source de motivation pour l'inciter à se dépasser. L’avantage non négligeable, c’est qu’il a déjà la double nationalité donc si ensuite, il souhaitait y vivre, ce ne serait pas un problème, sauf pour moi qui aurais mon fils à plus de 5000 km. Je sais qu’on ne fait pas les enfants pour les garder sous notre aile et je préfère le savoir heureux même loin de moi que malheureux à côté de chez moi 😊. Mais il faut que je commence à me préparer psychologiquement quand même 😉 car je compte le soutenir même si son objectif est ambitieux car « Il n’y a qu’une façon d’échouer, c’est d’abandonner avant d’avoir réussi » 💪

Il n’y a qu’une façon d’échouer, c’est d’abandonner avant d’avoir réussi

Je vous dis à demain. D’ici-là prenez soin de vous 😷 ❤

Sarah

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OK